Paludisme « d’aéroport »

Un communiqué de l’AFP annonce qu’un couple ayant séjourné près de Roissy et n’ayant jamais  quitté le territoire français a été hospitalisé et traité à Nice pour Paludisme.

Le plus probable est que l’anophèle contaminant a été importé jusqu’à Roissy lors d’un vol aérien malgré les précautions prises au départ de chaque avion depuis les territoires infestés (pulvérisation d’un insecticide dans la cabine avant l’envol).

Le couple serait en bonne voie de guérison.

Comments

  1. Oui, bien sûr, ce n’est pas la première fois; une recherche rapide m’a permis de retrouver la déclaration (qui est obligatoire) de huit cas entre 1998 et 2000. Depuis je n’ai pas de chiffre.
    Merci pour votre commentaire ainsi que pour votre venue sur notre blog.
    Yves Menguy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *