Le pain de singe

Sur le site de Phyto trade Africa, cité en référence vous trouverez un article , en langue anglaise, mettant en avant les vertus du fruit du baobab, appelé par les locaux pain de singe.

Le quotidien Le Monde du 29 juillet publie, sous la plume de Morgane Le Dref, un article (en langue française bien entendu) se référant aux vertus de ce fruit et signalant l’action de cette ONG pour la promotion de ce fruit.

baobab-bandial.1217257464.jpg

Le baobab est très répandu en Afrique Noire; lors de nos missions itinérantes sur les îles de Casamance, il nous est très fréquemment offert par les enfants ce fruit dont la pulpe sèche rosée  a un goût acide caractéristique d’acide ascorbique, autrement dit de vitamine C. Les enfants excellent au jeu de faire tomber ces gros fruits, haut perchés, en lançant vigoureusement un court baton qui viendra sectionner l’attache du fruit sur la branche entrainant la chute au sol.

pain-de-singe.1217257506.jpg

Nous avons, souventes fois, dans ce blog parlé du baobab (voir articles du 4 février et du 10 mai dernier) avec ses branches évoquant les racines d’un arbre qui pousserait à l’envers, surnommé dans certaines contrées pour cela « l’arbre du Diable » d’autant que son bois ne sert à rien, si ce n’est d’abri pour les bêtes sauvages qui trouvent refuge dans les énomes cavités des troncs vieillis ; le bois ne brûle pas, ne peut être travaillé ou sculpté; par contre l’écorce est précieuse pour la confection de cordages, tandis que  les feuilles sont utilisées en cuisine dans la confection du tau, sauce gluante accommodant le mil.

Riche, très riche, en vitamine C, en antioxydants, en fibres, en Calcium et  Phosphore, ( l’énumération des propriétés est ici loin d’être exhaustive…) le pain de singe est fort peu exploité: Phyto trade Africa s’est lancé justement dans la promotion pour commercialisation de ce fruit qui pourrait être utilisé dans des boissons (les Africains en font une boisson rafraîchissante « le boui ») ainsi que dans des barres énergétiques.

Nous sommes heureux de voir que les vertus du pain de singe vont pouvoir probablement être mises sur le marché et procurer un supplément de ressources pour les habitants qui récolteront ces fruits du baobab, arbre mythique s’il en est…


http://www.phytotradeafrica.com/downloads/PhytoTrade_Baobab.pdf

http://www.anima-ong.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.