Epidémie de méningites à méningocoques en Afrique de l’Ouest

Annoncée par les experts en Décembre 2007 une épidémie de méningites à méningocoque se développe rapidement en Afrique  dans les 21 pays  qui s’étendent de l’Ethiopie, à l’est, à la Mauritanie, à l’ouest, et qui constituent la région souvent appelée la « ceinture méningitique » de l’Afrique: on sait que cette affection peut entrainer chez l’enfant qui en est atteint un décès rapide. C’est tout particulièrement au Burkina Faso que l’alerte a été donnée.

Déjà en 2007 25.000 cas avec 2000 décès avaient été annoncés par le ministère de la santé du Burkina lors de l’épidémie qui s’était prolongée sur plus de six mois.

Une campagne de vaccination (le Burkina disposerait d’un million de doses ) est mise en route contre le méningocoque de type A mais les autorités sanitaires prévoient au moins 20.000 nouveaux cas pour cette épidémie qui flambe depuis le début Janvier et qui engendrera inéluctablement de nombreux décès..

Au moins 80 millions de personnes dans la « ceinture méningitique » auront sans oute besoin d’être vaccinées contre cette maladie cette année, selon un orte-parole de l’OMS. Il faudrait ne pas attendre qu’ait débuté l’épidémie pour entreprendre la vaccination  mais les pays bailleurs ( dont font partie l’Union Européenne et la France particulièrement) ne débloquent les fonds qu’une fois l’alerte donnée…La durée de l’immunité conférée est de trois ans.

SMARA, avec l’aide du Rotary, a effectué, ces dernières années, chez les populations semi-nomades du Mali à l’ouest de Tombouctou plusieurs campagnes de vaccination tant pour la lutte contre la méningite que pour « bouter » hors d’Afrique la Poliomyélite… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.