Sécurité de la bande sahélo-saharienne

Sur RFI vous touverez des précisions sur la réunion des services de renseignements de six pays africains (Mali, Niger, Tchad, Sénégal, Burkina Faso, Nigeria) qui s’est tenue samedi dernier à Bamako avec pour objectif : coordonner davantage les efforts de lutte contre al-Qaïda, et contre le terrorisme dans la zone.

Il a été décidé de mieux organiser les échanges d’informations: chaque pays pourra faire appel au fichier des « Islamistes terroristes recherchés » de ses partenaires. La rencontre de Bamako a également insisté sur les mesures à prendre pour que les islamistes armés ne tissent leur toile dans toute la sous-région. Les éléments d’AQMI (al-Qaïda au Maghreb islamique) travailleraient actuellement au Nigeria avec les membres d’une secte dont les membres se revendiquent comme « les talibans du Nigeria ».
On peut s’étonner que la Mauritanie ne soit pas représentée à cette réunion d’autant que beaucoup d’interventions terroristes se sont déroulées sur son territoire: faut-il y voir une réaction à l’attaque menée au nord-Mali avec l’appui des forces françaises pour tenter de libérer l’otage français Michel Germaneau dont l’éxécution a été annoncée  par AQMI immédiatement après?

 

http://www.rfi.fr/afrique/20100808-lutte-contre-le-terrorisme-six-pays-africains-veulent-parler-une-meme-voix

Sur ce blog vous trouverez la présentation de notre ONG à la date du 31 mai.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *