L’oreille d’un cardiologue…(suite)

pict0351.1280751942.JPGEn janvier 2009 je revois donc l’enfant qui a pris un petit kilo et ne va pas trop mal. Parviendrons-nous à le faire opérer  pour résoudre définitivement son problème? J’en profite pour supprimer un traitement digitalo-diurétique  instauré à Dakar et qui n’est plus de mise.

Au cours de cette mission, la seconde pour moi, nous examinons Epiphanie , jeune fille de 13 ans, très essoufflée, en grande insuffisance cardiaque avec de gros œdèmes des membres inférieurs et un énorme foie cardiaque. L’auscultation et l’électrocardiogramme confirment qu’il n’existe probablement qu’une sévère insuffisance mitrale isolée : une réparation chirurgicale, si l’échographie corrobore bien mon diagnostic, est  possible avec de grandes chances de guérison sans séquelles ni traitement ultérieur au long cours. Un traitement très simple a permis de l’améliorer rapidement de façon spectaculaire. Cela devrait permettre d’attendre la venue de la « Chaîne de l’Espoir » à Dakar pour la prendre en charge. Malheureusement la mère quitte Nioumoune sans emporter le traitement que nous avions acheté à Ziguinchor pour elle au profit de la médecine traditionnelle, impuissante en l’occurrence. L’enfant décédera  en complète insuffisance cardiaque, amenée trop tard à l’hôpital régional…La Chaîne de l’Espoir n’a pu réaliser de mission opératoire faute de moyens financiers suffisants, en 2008 comme en 2009…

Au mois de mars 2010, au cours de ma troisième mission je revois le petit Jean-Christophe qui ne va pas trop mal et peut encore attendre l’intervention salvatrice. Il ne marche pas encore seul…

imgp4346.1280751223.JPG

Présentation complète de notre ONG à la date du 31 mai sur ce blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *