Solutions locales pour un désordre global

Après avoir vu ce film « Solutions locales pour un désordre global » je ne peux que vous inciter à courir le voir… L’agriculture qui  a le devoir de nourrir la population (en Afrique tout comme chez nous et de par le monde)  est en grand danger: sont proposées dans ce documentaire de Coline Sereau des solutions locales aux multiples défis de notre monde contemporain. Face au pessimisme ambiant on nous prouve qu’il est possible de s’en sortir et que le consommateur a d’énormes pouvoirs dont il ne mesure absolument pas l’importance.

Je retiens avant tout deux choses de ce film:

– la première dont j’étais absolument conscient:  les multinationales entendent priver les agriculteurs de leurs semences naturelles en imposant le recours aux semences hybrides qu’il leur faut acheter,  ce qui est proprement scandaleux et de plus altère profondément la biodiversité tout en générant un recours de plus en plus « indispensable » aux polluants chimiques dont on voudrait nous faire croire à l’innocuité…

– la seconde à laquelle je n’avais pas réfléchi: ce sont les femmes qui ont mené l’agriculture, particulièrement en Afrique; l’agriculture est dénaturée depuis que s’imposent le machisme et la toute puissance de l’homme surtout par la mécanisation. « La femme est l’avenir de l’homme » chantait Jean Ferrat (disparu voici peu alors que nous étions en mission sur les îles de Casamance)…Elle est pourtant bien malmenée en ce bas monde…

Oui vraiment allez à ce film et envoyez tous vos amis le voir …

Vous trouverez une présentation de notre association ANIMA en date du 12 janvier sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *