Statistiques sanitaires mondiales: rapport de l’OMS

Statistiques sanitaires mondiales 2008:
rapport complet – en anglais

http://www.who.int/whosis/whostat/2008/en/index.html

Les Statistiques sanitaires mondiales 2008, rapport officiel complet de l’OMS, se fondent sur les données recueillies pour un ensemble de 73 indicateurs dans les 193 États Membres de l’OMS. Ce rapport annuel, disponible en anglais seulement, apporte  les données essentielles disponibles pour dresser le tableau mondial de la santé et suivre son évolution.

«Nous observons incontestablement une tendance à la baisse du nombre de
personnes mourant de maladies infectieuses dans le monde, déclare le Dr Ties
Boerma, Directeur à l’OMS du département Statistiques sanitaires et
informatique. On tend à associer les maladies infectieuses, comme le
VIH/sida, la tuberculose ou le paludisme, aux pays en développement. Mais,
dans un nombre de plus en plus grand de pays, ce sont les maladies non
transmissibles, cardiopathies et accidents vasculaires cérébraux par
exemple, qui sont les principales causes de mortalité.»


Ce rapport statistique rend compte, entre autres, de la morbi-mortalité chez les enfants et les
adultes,  s’intéresse à  la prévalence des importants facteurs de risques que sont le tabagisme ou la consommation d’alcool,

Il attire également l’attention sur l’importance de:
la mortalité maternelle: dans les pays développés, on recense neuf décès de
mères pour 100 000 naissances vivantes alors que, dans les pays en
développement, le taux est de 450 et en Afrique subsaharienne de 950.

dans le domaine de la santé maternelle et infantile: quatre femmes ou enfants sur dix ne bénéficient pas des  soins curatifs ou de prévention de base ; il faudra encore bien des années pour redresser cette situation.
dans le domaine des dépenses de santé: chaque année cent millions de personnes  ne peuvent assurer le paiement des soins pour eux ou pour les membres de leur famille et sont acculés à la pauvreté.

En publiant ces statistiques, l’OMS souligne les difficultés persistant dans le domaine de la santé et fournit une somme de  données essentielles pour permettre d’établir et de « peaufiner »  les stratégies visant à améliorer la santé publique à l’échelle mondiale.

<!–[if !supportLineBreakNewLine]–>
<!–[endif]–>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *