MISSION en Casamance du 25 Septembre au 23 Octobre 2007 Chapitre 21

Le blog reste un empilement d’articles…Merci de prendre le temps de remonter le fil du temps en particulier pour lire les comptes-rendus de nos missions itinérantes...

L’absence de matrone qui joue aussi le rôle de soignant se fait sentir même si la matrone et l’agent de Bakassouk se déplacent de temps en temps sur la case de santé. Celle-ci a été, rappelons le , électrifiée par nos navigateurs Jean et Gérard en profitant de ce que la collecte pour l’électrification de Kouba avait remporté suffisamment de succès pour permettre à ANIMA de financer en plus celle de Haer.

De Haer il nous faut le lendemain, ayant plié bagage et pris congé de nos amis, reprendre la pirogue pour aller chercher le très étroit bolong , très étroit mais peu profond également, qui mène à Hitou: il est nécessaire de bien observer le mouvement de marée pour passer au meilleur moment…Il nous est arrivé d’effectuer le trajet de Haer à Hitou à pieds mais à cette saison d’hivernage le passage des rizières inondées pose problème et nous ne voulons pas nous lancer dans cette entreprise!

Dès notre arrivée à Hitou il faut nous organiser. Louis, l’agent de santé du lieu, lassé de n’être pas payé par le village, a renoncé; ici aussi l’absence de soignant se fait rudement sentir: une case de santé neuve est en construction, presque terminée mais comme à l’abandon sans que les dernières finitions en particulier en ce qui concerne les latrines aient pu être exécutées…Triste de voir cela…Patrick, enfant du pays reçoit une bourse ANIMA pour préparer à Kaolack son diplôme d’infirmier diplômé mais cela va prendre trois ans… sera-t-il seulement nommé ici? ce n’est officiellement qu’une case de santé où doit officier un agent de santé communautaire et non pas un poste de santé géré par un IDE (Infirmier d’état)…

alexia-prise-ta.1199209244.JPG

Dans la soirée grande discussion avec nos amis Africains et en particulier avec Séraphin qui nous accompagne en l’absence de Hyacinthe et, à propos de politique , ne parvient pas à nous cacher pas son amour passionné pour Ségolène!…Il est vrai qu’elle est née à Dakar…

Nous travaillerons une journée sur Hitou en y accueillant une bonne cinquantaine de patients. Comme chaque fois, avant le départ, réunion avec le chef du village et le Comité de santé: nous insisterons sur la nécessité de trouver un ou une volontaire pour commencer au plus tôt une formation d’agent de santé et/ou de matrone. Il ne semble pas pour l’instant exister de vocation en ce sens…dommage!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.