Fréquence de l’Obésité en augmentation

La revue PRESCRIRE nous informe:

prescrire.org

Obésité : quelques repères pour accompagner les patients
En mai 2022, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde contre les graves risques sanitaires associés à l’augmentation de la proportion de personnes atteintes d’obésité, notamment en Europe. L’obésité augmente le risque d’accidents cardiovasculaires. Il est probable que cela réduise l’espérance de vie. L’obésité favorise divers autres troubles de santé : diabète, hypertension artérielle, apnées du sommeil, troubles articulaires, certains cancers, etc. C’est un des principaux facteurs de mortalité et d’invalidité. Sa fréquence est en augmentation dans de nombreux pays avec de fortes disparités liées aux inégalités sociales. Des repères pour aider les personnes atteintes d’obésité sont dans Prescrire.

La réduction de poids repose avant tout sur diverses mesures à articuler entre elles, comportant notamment des mesures diététiques adaptées au patient, de l’exercice physique régulier, et un soutien personnalisé.

En mai 2022, aucun médicament ne permet de perdre du poids de façon durable et sans effets indésirables.

Chez les personnes atteintes d’obésité sévère ou massive, avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 35 kg/m2, la chirurgie digestive de l’obésité semble associée à une plus grande espérance de vie, particulièrement quand ils ont aussi un diabète de type 2. Mais cela s’accompagne d’un risque de complications de l’intervention chirurgicale, parfois mortelles, et de contraintes alimentaires à long terme.

Pour le choix des aliments, le Nutri-Score est un outil concis, indicatif de leur qualité nutritionnelle. Il est utile pour choisir rapidement parmi les moins gras, les moins salés, les moins sucrés.

En support de communication entre les professionnels de santé et les patients, deux fiches Infos-Patients Prescrire sur les risques liés à l’obésité et sur la perte de poids sont disponibles, prêtes à être reproduites, adaptées et commentées. Les données actualisées sur les effets indésirables et les interactions médicamenteuses des médicaments parfois utilisés dans l’obésité sont disponibles.

©Prescrire

Pour aller plus loin :

  • « Connaître les risques de l’obésité » Infos-Patients Prescrire
  • « Perdre du poids si nécessaire » Infos-Patients Prescrire
  • « Obésité » Premiers Choix Prescrire
  • « Chirurgie digestive de l’obésité. Des risques mais une durée de vie plus longue, surtout en cas de diabète de type 2 » (n° 461, page 212)
  • « Médicaments de l’obésité : trop de dégâts trop longtemps » (n° 400, page 105)
  • « La France ne protège pas suffisamment les enfants contre la malbouffe » (n° 435, pages 62-64)
  • « Obésité : le lobbying « scientifique » de Coca-cola » (n° 434, pages 948-950)
  • « Inégalités sociales et risque d’excès pondéral des enfants en France » (n° 291, page 62)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.