Guinée-Bissau: lutte contre le trafic des drogues

La Guinée-Bissau sollicite l’aide des Etats-unis et de l’UE pour combattre le trafic de drogue – Le Premier ministre bissau-guinéen Carlos Gomes a invité les Etats-unis et l’Union européenne (UE) à aider son pays à protéger sa frontière maritime contre les trafiquants de drogue.

S’exprimant samedi lors du débat général annuel de la 66ème session de l’Assemblée générale des Nations unies, M. Gomes a indiqué que les opérations de plus en plus puissantes et sophistiquées des trafiquants de drogue et des organisations du crime organisé dans la région ont rendu la surveillance des frontières pratiquement impossible pour un pays qui dispose de peu de ressources comme la Guinée-Bissau.

C’est le site Afrique en ligne qui nous détaille cette information.

http://www.afriquejet.com/securite-trafic-drogue-2011092623240.html

La Casamance est bordée au sud par la Guinée-Bissau; la frontière s’avère particulièrement perméable et, comme nous le rappelions voici quelques jours,  il existe encore de nombreuses mines antipersonnel. L’intensité du trafic de drogue retentit probablement sur les événements et l’agitation en Casamance.

Vous trouverez la présentation de notre association en date du 28 février sur ce blog.

D’autre part nous vous rappelons que vous pouvez prendre connaissance de notre nouveau bulletin d’informations sur notre site

http://www.anima-ong.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.