Troisième anniversaire de ce blog hébergé par « LE MONDE »

Fin août 2006 (alors que le blog ANIMA existait déjà sous ma plume à une autre adresse, depuis plusieurs mois) « Le Monde » , premier site Internet de la presse française, nous hébergeait.

Notre premier article était consacré au décès de notre ami Philippe qui nous a quitté depuis trois ans.

Nous redisons à Annie toute notre affection en ce douloureux anniversaire.

Leur voilier « La Bélise » qu’ils entendaient consacrer aux actions d’ANIMA a tété vendu; les nouveaux propriétaires nous ont contacté pour  nous aider eux aussi…

Depuis trois ans 562 articles ont été publiés…Deux à trois cents personnes en moyenne visitent quotidiennent ce blog « Actions humanitaires » qui rend compte de nos actions, essaie d’informer sur les problèmes médicaux et sociaux rencontrés et éventuellement rend compte des états d’âme du rédacteur…Nous avons demandé à Marie-France d’essayer de constituer un index récapitulatif afin que vous puissiez mieux vous retrouver dans ces nombreuses pages…Nous espérons que courant septembre elle pourra s’y consacrer.

Vous trouverez  à la date du 17 juin une présentation complète de notre association.

Comments

  1. bravo yves et lylianne pour votre engagement dans votre association anima .
    je suis infirmière et j ai eu la chance d intégrer depuis 2006 trois missions anima en casamance.
    une trés belle expérience pour moi , j encourage les soignants disponibles de donner un peu de leur temps et de venir nous rejoindre en mission.
    je rapelle les differentes aides qu apporte anima :
    – la possibilité pour des villageois isolés géographiquement et aux moyens financiers limités de voir de 1 à 3 fois par an un docteur , de pourvoir être soignés.
    – la prévention ( contre le paludisme , la bilharziose , santé dentaire …. )
    – le diagnostic permet de déceler des gens tres malades et qui vont être aidés financierement pour accéder à une intervention chirurgicale, ou à une hospitalisation.
    – le complément de formation des agents de santé ( agent de santé ou infirmier d état ) présent dans les villages : je dis bien complément car le personnel de santé local es trés bien calé et se débrouille vraiment trés bien avec le peu de moyen à disposition dans les cases de santé.
    – anima sponsorise des jeunes gens pour faire des études d agent de santé, de sage femme, d infirmier d état : bravo d ailleurs à philoméne une jeune fille de haer qui vient de réussir sa formation d aide infirmière suite à une bourse délivrée par anima .
    – un des atouts d anima plus subtil c est petit à petit d encourager les gens d aller au dispensaire se faire soigner, d y aller quand il es encore temps et de ne pas attendre au dernier moment pour y aller ou rien ne sera plus possible d etre fait . ca aide à changer les moeurs et habitudes.
    voila ce sont les grandes lignes des missions anima telles que moi je les ai vécus sur le terrain.
    bravo donc encore une fois à yves menguy son créateur , à sa femme lyliane qui par son travail de vente de tricotage et de colliers assure une grande partie des fonds d anima , et bravo à tous les missionnnaires déja venus car chacun qui vient améne une idée différente et complémentaire à ce projet commun.
    bravo à l équipe locale qui grâce à leur sérieux permettent de faire avancer les choses et nous aide à organiser les missions avant notre arrivée.
    valérie barthés

  2. COURAGE et FELICITATION et REMERCIEMENTS
    Il n’est pas donné à quiconque de vous parler de la personne ou du personnage de celui que moi j’apelle par son nom: MENGUY.
    Oui , j’ai eu l’honneur de le cotoyer ,de le vivre et de le suivre sur le terrain de son action médicale : »plus on le vit …et plus on le découvre « ! Laissait entendre un misssionnaire..
    En effet le personnage a toujours été un homme dont la forte personnalité et le sens des relations humaines, forcent le respect mais aussi l’admiration.Ses qualités morales, intélectuelles et professionnelles en témoignent éloquemment…
    Je saisis cette occasion pour l’exprimer au nom des populations des villages visités annuellement et à mon nom propre ,notre grattitude et sincères remerciements à lui mais aussi surtout à sa femme Lyliane. Et comme on le dit bien : derrière chaque grand Homme ,il y a une Ombre cachée.
    Un seul regret et dont je ne puis manquer de souligner:longtemps les villages visités ont rêvé recevoir Lyliane en Casamance…Pourrons nous continuer de rêver de voir cet espoir se concrétiser? Et jusqu’à quand ?
    DIEDHIOU Hyacinthe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *