Mission itinérante sur les îles de Basse-Casamance en mars 2009 chapitre 11

François de «Marins SF »  nous aura quittés entre-temps pour rejoindre Ziguinchor et y travailler avec les petites entreprises de construction à définir les plans de la pirogue que nous pourrions recevoir de leur part…En Casamance, les charpentiers ne savent construire que des embarcations  avec une coque en V d’où plus fort tirant d’eau et surtout difficultés d’aménagement  dans les fonds qui ne sont pas plats…

dsc05357.1245909846.JPG

La petite pirogue ambulance construite à Dakar en polyester  nous semble bien plus fonctionnelle mais le prix pour une grande chaloupe monte évidemment si on le compare à celui d’une pirogue en bois de la même longueur.
Pendant la matinée du dimanche, on revient avec Agnès à nos cantines de médicaments et de consommables pour faire le plein puisque nous allons travailler sur Nioumoune et les environs puis nous éloigner vers les îles Karone et Bliss. Certains se rendent à l’église pour assister à la messe ornée de nombreux chants…
Le lundi matin nous partons avec la pirogue en alu « Jacqueline Gallet » pour Haer. Nous revenons le soir et il n’est donc nul besoin de transporter notre campement et l’intendance ce qui décharge singulièrement la pirogue…et nous permet de ne pas avoir recours à la grande pirogue. Il faut pourtant transporter la lampe à fente pour laquelle on a confectionné une grande boite; il est impressionnant de voir une femme s’avancer en portant la boite sur la tête sans même la tenir, une fois que l’installation a été faite…

dsc05598.1245909166.JPG

Comme d’habitude la case de santé est prête même s’il n y a pas de soignant pour nous accueillir : Philomène est en formation d’assistant infirmier à Ziguinchor, soutenue par la bourse que nous lui octroyons. Michel l’agent de santé de Bakassouk qui gère en attendant la case de santé avec Sophie, matrone de ce même village n’est pas là et Sophie non plus…Nous les croiserons au retour dans la pirogue « courrier » qui revient de Ziguinchor…Travail à la case de santé et à l’école. Les instituteurs convoqués par le sous-préfet pour la tenue des prochaines élections, ne sont pas présents et il nous faut donc nous organiser une fois encore pour répertorier les enfants, retrouver leur fiche et assurer la consultation de médecine scolaire.

p1010990.1245909622.JPG

Retour sur Alouga dans la soirée…Le lendemain  nouveau départ pour Hitou cette fois : arriver  sous le petit pont en bois est toujours une partie de plaisir pour toute l’équipe d’autant que cela passe toujours au plus juste ; ce petit pont permet aux habitants de Nioumoune de circuler et de venir avec leurs troupeaux sur une autre île…

p1030778.1245908741.JPG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *