A la une de tous les médias…

Le virus A (H1N1) de la grippe dite mexicaine fait la une de tous les médias qui restent plutôt silencieux sur les autres maladies infectieuses responsables de la mort des millions de personnes.
Un communiqué de l’AFP Washington relayé par le forum REMED fait le point sur cette grippe « porcine ».

Pour l’instant cette affection n’a frappé que fort peu de personnes de par le monde et aurait entraîné la mort d’une trentaine de malades. La grande variabilité génétique d’un virus représente toujours un possible danger infectieux des plus sérieux; ce germe pathogène H1N1 sera probablement, en fin d’année, à l’origine d’une grippe épidémique: ce laps de temps permettra  la mise au point d’un vaccin en incluant  cette souche dans le prochain vaccin…
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 90% des décès
résultant de maladies infectieuses sont liés à six infections (tuberculose,
infections respiratoires, diarrhée, rougeole, paludisme et sida) touchant surtout les pays
en développement.

Le  plus virulent des virus est le virus « Ebola », apparu au Congo, qui n’a frappé jusque maintenant que des petits groupes et déclenche une fièvre hémorragique foudroyante.

La vigilance est donc, bien sûr, de mise envers ce virus A(H1N1) mais est-ce le principal problème infectieux sur la planète? Les antigrippaux type « oseltamivir » vont être distribués dans 72 pays: dommage, comme dit JL Rey, qu’ils ne soient pas efficaces sur le paludisme!…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.